La luminothérapie est souvent à tort assimilée à la secrétion de vitamine D.

En effet, la vitamine D est synthétisée par les cellules de la peau lorsque celles si sont en contact avec des UVB et des UVA que l’on retrouve naturellement dans la lumière du soleil. Une lampe de luminothérapie, si elle est certifiée, émet une lumière dont le spectre est totalement dépourvu d'ultra-violet.

 

 

C’est pourquoi la peau n'émet pas de vitamine D lors d’une séance de luminothérapie.

L'exposition de vos yeux à une lampe de luminothérapie aura par contre des effets bénéfiques sur la régulation de vos rythmes naturels et sur votre niveau d'énergie.