Définition des rythmes circadiens

La chronobiologie est une branche de la biologie qui étudie les rythmes circadiens, c’est-à-dire les rythmes biologiques qui fluctuent sur un cycle de 24 heures.

Les 2 types de rythmes circadiens :

  • Les rythmes physiologiques: rythme veille-sommeil, température du corps, etc.
  • Les rythmes biologiques: mélatonine, cortisol, hormones de croissance.

Ces différents rythmes sont synchronisés les uns aux autres et sont contrôlés par notre horloge biologique, située dans les noyaux suprachiasmatiques, eux-mêmes logés dans l'hypothalamus au sein de notre cerveau.

 

 

L’horloge biologique se base sur trois synchronisateurs:

1. La mélatonine, aussi appelée « hormone du sommeil », qui est sécrétée par l’hypophyse (qui renseigne sur l’alternance jour/nuit) et « rephase » ainsi l’organisme avec son environnement.

2. La lumière (alternance nuit/jour) si elle est reçue par les récepteurs oculaires en quantité suffisante et si elle est composée des bonnes longueurs d’ondes (lumière bleue)

3. Enfin, les facteurs sociaux (vie de famille, loisirs, sports, etc.) servent aussi de synchroniseurs.

Le rythme circadien principal est l’alternance veille/sommeil mais il existe d’autres rythmes qui varient en une journée : la température du corps, notre taux de cortisol, la sécrétion mélatonine etc.…

L'organisme recherche toujours un équilibre temporel entre lui-même et le monde extérieur. Lorsque notre horloge interne n'est plus synchronisée avec l'horloge réelle, une situation pathologique en découle, dont les principaux symptômes sont les troubles du sommeil, de l'éveil et de l'humeur.

Découvrez comment fonctionnent les rythmes circadiens

avec Roland Pec Somnologue et chronothérapeute