Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte lors du choix de votre lampe de luminothérapie.

Différents types de lampe

Le type de lampe pour lequel vous devez opter dépend de votre style de vie et du type d’utilisation que vous comptez en faire.

Les réponses à ces questions vous aideront à vous décider :

  • Le matin, pouvez-vous facilement envisager de rester assis pendant 30 minutes au même endroit ? Si la réponse est oui, alors optez pour une lampe fixe. Si la réponse est non, alors privilégiez les lunettes de luminothérapie.
  • La lampe devra-t-elle servir à plusieurs membres de votre famille simultanément ? Si oui, alors optez pour une lampe de type « panneau » qui vous permettra d’éclairer plusieurs personnes à la fois dans de bonnes conditions.
  • Voyagez-vous régulièrement ? Si oui, alors privilégiez les lampes compactes ou les lunettes de luminothérapie afin de pouvoir l’emporter avec vous lorsque vous voyagez.

La lampe est-elle certifiée ?

Il est fortement recommandé d’utiliser une lampe de luminothérapie qui dispose du marquage CE médical. Pour s’assurer de cela, veillez à ce que le symbole CE suivi de 4 chiffres soit inscrit sur la boite et sur l’appareil même.

Exemple de la Luminette :

Autrefois peu significatif, ce marquage européen qui vise à protéger les consommateurs se calque de plus en plus sur les exigences de l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) et ce marquage est aujourd’hui véritablement garant d’une qualité de produit. Cela signifie que le fabricant a adopté une approche rigoureuse et méthodique tout au long de la conception, de la fabrication et de la livraison de l’appareil au client final.

Il est également recommandé de s’assurer que le fabricant a fait évaluer sa lampe selon la norme IEC 62471 sur la sécurité photobiologique des lampes et que celle-ci ne présente aucun risque (« Exempt group »).

Quelles sont les lampes de luminothérapie à éviter ?

  • Les lampes pas assez puissantes (lampe à 10 cm du visage)
  • Les lampes qui n’ont pas le marquage médical européen (CE + 4 chiffres)
  • Les lampes qui n’ont pas été évalués « sans risque photobiologique » (norme IEC 62471)